Sénégal: Karim Wade renvoyé devant la justice

Karim Wade en avril 2013 à Dakar.
© AFP PHOTO

La justice a décidé le renvoi de Karim Wade devant un tribunal. Le fils de l’ancien président sénégalais est poursuivi pour enrichissement illicite. Cela fait un an qu’il est en détention préventive à la prison Rebeuss. De source proche du dossier, la Cour de répression de l’enrichissement illicite a deux mois pour organiser un procès.

L’épilogue d’une longue attente après près de deux ans d’enquête. Il y a tout juste un an, Karim Wade était inculpé et placé sous mandat de dépôt pour enrichissement illicite. Au départ, les enquêteurs ont recherché des preuves sur un patrimoine évalué à près d’un milliard d’euro, puis s’est ajouté une autre inculpation qui partait d'une vingtaine de compte bancaires établis à Monaco, ce qui avait du coup prolongé sa détention préventive.

Aujourd’hui, de source proche du dossier, on sait que Karim Wade va être traduit devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite d’ici deux mois. On ne connaît pas encore le détail des charges qui pèsent contre lui.

Mais en début de semaine, dans son réquisitoire, le procureur spécial avait demandé le renvoi de Karim Wade et de ces sept co-inculpés devant le tribunal pour un patrimoine désormais évalué à 518 millions d’euros. Parmi les sept co-inculpés, on sait également que le journaliste Cheikh Diallo, qui avait été le conseiller de Karim Wade, a bénéficié d’un non-lieu de la justice.