Republier
RDC

RDC: l’UE condamne l'embuscade menée contre Emmanuel de Mérode

Une vue du parc national de Virunga, province du Nord Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo.
© MONUSCO/Sylvain Liechti

La représentation de l'Union européenne en RDC condamne fermement l'attaque armée dont a été victime Emmanuel de Merode. Ce citoyen belge, directeur du parc national de Virunga, à l'est de la RDC, a été grièvement blessé lors d'une embuscade ce 15 avril, à une trentaine de kilomètres de Goma, la capitale du Nord-Kivu.

Emmanuel de Mérode a donc subi mardi une intervention chirurgicale avec succès et ses jours ne sont plus en danger mais trois jours après l'attaque contre Emmanuel de Mérode, les réactions sont toujours aussi vives. Dernière en date, celle de l'Union européenne. Elle condamne l'attentat contre le directeur du parc national des Virunga. Elle exige aussi une « enquête rigoureuse » pour déterminer les circonstances de l'attaque.

L'Union européenne alerte aussi sur le sort du reste du personnel du parc, qui risque sa vie au quotidien. Depuis le début de la guerre au Congo en 1996, plus de 140 gardes parc ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions. Dans cette zone plusieurs milices sont actives. Elles se livrent au braconnage et à l'exploitation anarchique du bois.

Qualifié de « défenseur acharné du riche patrimoine naturel », Emmanuel de Mérode dirige ce parc depuis 2008. Cet anthropologue issu de l'aristocratie belge s'était donné pour mission de redynamiser le tourisme dans cette région frappée par la guerre. Le Virunga est l'un des plus anciens parcs d'Afrique. Il abrite notamment des gorilles de montagnes, menacés d'extinction.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.