Republier
Nigeria

Nouvelle attaque meurtrière à Abuja au Nigeria


© REUTERS/Afolabi Sotunde

Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 12 morts jeudi 1er mai en périphérie d'Abuja, la capitale du Nigeria. La gare routière a été une nouvelle fois la cible d'une attaque sanglante. L'attentat n'a pas été revendiqué pour l'instant, mais les soupçons se sont immédiatement portés sur le groupe islamiste Boko Haram.

C'est à 20 h 00 (locale) que l'explosion d'une voiture bourrée d'explosifs a secoué la gare routière de Nyanya, à quelques kilomètres du centre d'Abuja. Alors même que les habitants de la banlieue regagnaient leur domicile après les cérémonies du 1er-Mai.

Très vite, les secouristes sont arrivés pour porter assistance aux blessés, mais leur travail a été rendu difficile par l'obscurité qui envahit le terminal à la tombée de la nuit. Les bouchons qui n'ont pas tardé à se former ont également gêné la circulation des ambulances.

Pour les habitants de Nyanya, c'est un cruel retour en arrière. Le 14 avril dernier, un attentat a déjà tué à quelques dizaines de mètres de là des banlieusards sur le chemin du travail : 75 personnes étaient mortes. C'est à ce jour l'attaque la plus meurtrière qui ait visé la capitale nigériane.

→ A (RE) LIRE : Nigeria : double attentat dans une gare routière près d’Abuja

L'explosion du 14 avril avait été revendiquée par le chef de Boko Haram, dans une vidéo. Si l'attentat de jeudi n'a pas encore fait l'objet de revendication, tous les regards se tournent vers la secte islamiste.

Boko Haram échappe toujours aux autorités en dépit de l'offensive militaire qu'elles mènent depuis un an. La secte était déjà ces derniers jours omniprésente dans les esprits des Nigérians en raison du rapt de 100 à 200 jeunes filles, dans le nord-est du pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.