Epidémie d'Ebola: MSF demeure vigilant

Un scientifique analyse des prélèvements de sang pour étudier le virus Ebola.
© REUTERS/Misha Hussain

La Guinée, en a-t-elle terminé avec le virus Ebola ? A Genève, devant les experts de l'OMS, le président guinéen Alpha Condé a dit qu'il croisait les doigts. Mais les experts de Médecins Sans Frontière préfèrent de leur côté rester vigilants. MSF a trois centre dédiés à Ebola, l'un à Macenta, un autre à Guéckédou, la préfecture où a éclaté l'épidemie, et un troisième à Conakry. Dans la capitale, l'OMS poursuit le « contact tracing », c'est-à-dire l'analyse de toutes les personnes (800) qui ont été en contact avec des malades infectés. Pour l'heure, ce travail n'est pas terminé et l'on ne peut pas dire qu'Ebola a entièrement disparu de la capitale.

On n'a pas eu de patient depuis trois semaines...
Sam Taylor
02-05-2014 - Par Olivier Rogez

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.