Republier
Soudan

Soudan: des migrants secourus en plein désert

Désert soudanais.
© Getty Images/ David Du Plessis

Des centaines de migrants ont été secourus ce week-end au Soudan par les forces militaires. Des patrouilles conjointes soudano-libyennes sont régulièrement organisées pour lutter contre l'immigration clandestine. Le Soudan et la Libye constituant pour les migrants la première étape avant de rejoindre l'Europe.

Entre samedi et dimanche, plus de 600 immigrés clandestins abandonnés par leur passeur en plein désert entre le Soudan et la Libye, ont été secourus par des patrouilles mixtes des forces armées soudano-libyennes. Le porte-parole de l’armée soudanaise, le colonel Saourmi Khaled Saad, a annoncé le décès de 11 personnes lors de leur transfert à Dongola dans l’Etat du Nord. Le Soudan est devenu le passage obligé des Ethiopiens, Erythréens et des Somaliens désirant rejoindre l’Europe à travers la Libye. Ces nationalités forment la majorité des clandestins arrêtés, les autres étant des Soudanais.

Une émigration clandestine qui s'accélère

Ce phénomène d’émigration clandestine prend de l’ampleur depuis que le gouvernement soudanais a fixé le 30 avril comme date limite aux étrangers se trouvant sur son sol pour régulariser leur situation. Le porte-parole de l’armée soudanaise a déclaré que les immigrés clandestins seront présentés devant la justice du pays. Pour le moment, ils sont pris en charge par des associations humanitaires soudanaises.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.