L'ONU envisage de déployer des drones pour les casques bleus en RCA

En RDC, les drones de la Monusco permettent de récolter ce type d'images, utiles au renseignement.
© ONU

Le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix des Nations unies, Hervé Ladsous, était en Centrafrique la semaine dernière pour travailler au déploiement prévu de 10 000 casques bleus dans le pays à partir du 15 septembre prochain. Il étudie la possibilité d'y déployer des drones de surveillance, comme cela s'est fait dans l'est du Congo.

Des drones de surveillance, « ce serait très souhaitable », admet Hervé Ladsous. Le patron des opérations de maintien de la paix remarque que pour les casques bleus qui doivent être déployés en République centrafricaine, « cela nous rendrait un énorme service ». L'état du terrain et des infrastructures rendraient précieuse l'aide d'un tel outil. Hervé Ladsous doit remettre un rapport d'information sur cette question des drones au Conseil de sécurité. Ce rapport sera « fondé sur notre expérience en République démocratique du Congo où ces machines font une différence extraordinaire », remarque encore le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix.

→ A (RE)LIRE : Le drone l'ONU a fait son premier vol au dessus du lac Kivu

« Il s'agit, je le rappelle encore une fois, de drones non armés », insiste Hervé Ladsous. Evoquant l'utilité des drones en RDC pour faire de la surveillance, il rappelle comment ces derniers ont permis de secourir les victimes après qu'un ferry ait chaviré sur le lac Kivu.