Republier
RCA

RCA: la peur des habitants de Kaga-Bandoro

Une femme déplacée à Kaga-Bandoro, en Centrafrique.
© REUTERS/Siegfried Modola

En RCA, la ville de Kaga-Bandoro, dans la partie nord du pays, reste sous le choc après des affrontements qui ont eu lieu, le mardi 6 mai. Les combats ont opposé des ex-rebelles de la Seleka à des miliciens anti-Balaka.

Ces violents affrontements ont laissé des traces à Kaba-Bandoro. Ils ont donné lieu à l'incendie de maisons, à des actes de pillage. « La population de Kaga-Bondoro se trouve dans une situation catastrophique. Plusieurs civils ont trouvé la mort. La population a fui là où il y avait eu cet accrochage », explique un habitant à Radio France Internationale.

L'homme ajoute que des centaines de personnes sont allées rejoindre les déplacés qui vivent à la cathédrale. Face à cette situation, la population demande un renforcement du contingent de la force africaine, la Misca : « Notre souhait, c’est qu’il faut vraiment renforcer les effectifs de la Misca qui se trouvent ici parce qu’ils ne sont pas nombreux. Il faut qu’ils soient plus, il faut qu’ils soient presque deux compagnies. Comme ça, cela pourra nous rassurer pour la sécurité », espère cet habitant.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.