Niger: très forte poussée démographique liée aux mariages précoces

Sur le marché de Niamey, au Niger, le 17 septembdre 2013.
© REUTERS/Joe Penney

Les chiffres du recensement 2012 ont été rendus publics. Le pays compte 17 millions d’habitants contre environ 10 millions en 2001, selon un recensement mené fin 2012 par l'Institut national de statistiques (INS). L'étude révèle un taux d'accroissement annuel de près de 4%. Une tendance à la hausse de la fécondité qui se doit essentiellement aux mariages précoces.

Le Niger a le taux de fécondité le plus élevé d’Afrique subsaharienne. Il est aux alentours de 7,6 enfants par femme. En milieu rural, le nombre atteint 8,1 % enfants par femme. Les jeunes de moins de 15 ans représentent 51% de la population.

Soukeynatou Fall est démographe et travaille pour l’Unicef à Niamey. Au micro de RFI, elle rappelle l’importance de faire reculer l’âge du premier mariage et les enfants des jeunes mères qui sont très exposés à la mortalité.

Il y a quelque chose qui distingue particulièrement le Niger, c’est le taux élevé de mariages précoces. Avant d’atteindre l’âge de 15 ans, une fille sur quatre est déjà mariée. Et avant d’atteindre l’âge de 18 ans, près de 80 % des filles sont déjà mariées.
Soukeynatou Fall
15-05-2014 - Par Nathalie Amar