Republier
Gabon

Ouverture polémique du New York Forum Africa au Gabon

Ali Bongo Ondimba, président gabonais, lors du New York Forum Africa de 2013.
© DR / NYF

Le New York Forum Africa débute ce vendredi à Libreville, au Gabon. Pour la troisième édition de ce sommet économique international, près 1 500 participants sont attendus, dont des chefs d’Etat comme Paul Kagame ou Idriss Deby. Organisé par l’homme d’affaires français Richard Attias, à la demande de la présidence gabonaise, ce forum fait polémique dans le pays. 

L’opposition gabonaise reproche au gouvernement une opération médiatique très coûteuse pour le contribuable. Dès la sortie de l’aéroport, un petit comité d’accueil scande « Le New York Forum, on n’en veut pas ». Sur des panneaux, une photo de Richard Attias et en légende : « Tu nous as assez volé d’argent ». Ces manifestants font partie du Front des indignés gabonais. Menés par l’opposant Marc Ona Essangui, ces militants estiment que le Forum est une dépense pharaonique aux profits d’intérêts privés très limités.

Le coût exact reste secret

D’après le gouvernement, 80 % des financements du forum resteraient au Gabon, puisque la plupart des prestataires de services comme les hôtels, les traiteurs ou encore les compagnies de chauffeurs sont gabonais. Richard Attias lui-même a souhaité mettre les points sur les i, jeudi : les honoraires de son groupe représenteraient moins de 5 % du budget d’organisation. D’autre part, le communicant se targue d’avoir mis sur pied, le seul forum en Afrique sans sponsors privés. Gage, selon lui, d’une totale indépendance. Tous ces chiffres demeurent toutefois sans grande réalité puisque le gouvernement refuse toujours de dévoiler le coût exact du New York Forum.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.