RDC: l’armée opposée aux ADF-Nalu près de Béni

Les FARDC sont engagées dans une offensive contre les ADF-Nalu à la frontière ougandaise.
© AFP/Alain Wandimoyi

En RDC, de violents affrontements opposent depuis trois jours les forces armées congolaises aux rebelles ougandais des ADF-Nalu au nord-est de la ville de Béni, dans l’extrême nord du pays. Depuis la mi-janvier, l’armée congolaise mène une offensive armée contre cette rébellion qui a établi ses bases dans le nord-est de la RDC, non loin de la frontière avec l’Ouganda depuis près de 20 ans.

Mardi matin, les combats se poursuivaient autour des localités de Lesse et Abya, à 70 kilomètres environ au nord-est de Beni. C’est une zone difficile d’accès en pleine forêt dans le parc des Virunga. La ligne de front se situerait à cinq ou six heures de marche environ de la première piste carrossable. C’est là que, selon radio Okapi, les ADF avaient établi deux bases arrière après avoir été chassé d’un autre QG, il y a un peu plus d’un mois.

A (RE)LIRE : RDC: offensive des FARDC contre l’ADF-Nalu à la frontière ougandaise

Les combats sont particulièrement intenses, selon plusieurs sources, les ADF-Nalu ne voudraient pas quitter le terrain qu’ils connaissent le mieux, à savoir la forêt. Cette offensive a fait 32 morts du côté des rebelles, selon le porte-parole militaire de la Mission des Nations unies au Congo. Aucun bilan, n'était disponible par contre du côté de l'armée. Quatre mois après le début de cette offensive armée, la guerre contre les rebelles des ADF n’est visiblement pas encore terminée.