Republier
Mozambique

Mozambique: la Renamo annonce la fin du cessez-le-feu

Photo montrant des membres de la Renamo en 2012.
© AFP PHOTO / JINTY JACKSON

Ce lundi, la Renamo, ancienne rébellion et premier parti d'opposition du Mozambique, a annoncé par une conférence de presse la fin du cessez-le-feu en vigueur depuis un an. Un cessez-le-feu qui avait été trouvé après divers affrontements violents depuis le mois d'octobre 2013. Dans la perspective de l'élection présidentielle du 15 octobre 2014, la Renamo met la pression et demande expressément la révision de la loi électorale. Après une certaine accalmie dans les esprits, la tension est donc à nouveau perceptible.

Les commandants de la Renamo estiment que le cessez-le-feu ne peut être rétabli qu'après l'obtention d'un consensus entre les deux délégations qui participent au dialogue national. Il faut attendre également l'arrivée d'une médiation internationale pour garantir le respect des engagements pris par les deux parties. Faute d'un compromis, le cessez-le-feu décrété le 7 mai est, donc, suspendu parce que les conflits sont une réalité en ce moment. Nous sommes conscients que notre décision peut représenter un retour en arrière pour le pays. Mais par rapport à l'arrogance des forces du gouvernement sur le terrain, les forces de la Renamo n'ont aucun autre choix que de se défendre avec tous les moyens dont elles disposent.

Antonio Muchanga
03-06-2014 - Par RFI

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.