Republier
RCA

RCA: calme relatif à Bangui malgré quelques incidents au PK5

Un soldat de la Misca dans le quartier Pk5, à Bangui, le 23 mars 2014.
© REUTERS/Siegfried Modola

En République centrafricaine, la capitale Bangui a connu une activité presque normale, ce lundi. Mais dans la matinée, plusieurs habitants du PK5, le dernier quartier musulman de la ville, ont été blessés dans une nouvelle attaque.

L’appel à la reprise du travail pour le Premier ministre centrafricain, André Nzapayeke, dimanche, a visiblement porté ses fruits. Lundi, les commerces étaient de nouveau ouverts, les taxis circulaient en nombre et les habitants de Bangui ont repris leurs activités.

Une journée de reprise placée toutefois sous haute protection puisque la force militaire internationale était massivement déployée jusque dans le centre-ville afin de rassurer la population. Il était aussi question d’éviter toute nouvelle flambée de violences après plusieurs jours de tension.

Le PK5, où sont retranchés les derniers musulmans de Bangui, était particulièrement surveillé par crainte d’une nouvelle attaque. Ce qui n’a pas empêché, lundi matin, que plusieurs personnes provenant de ce quartier soient blessées par balle près d’une boulangerie à la lisière de ce quartier de Bangui.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.