Republier
AQMI Mali

L'otage français Serge Lazarevic apparaît dans une vidéo

Copie d'écran de la vidéo diffusée le 3 juin 2014 montrant Serge Lazarevic.
© DR

Une preuve de vie de Serge Lazarevic, otage français enlevé au Mali en novembre 2011, a été diffusée sur une chaîne de télévision qatarie. La vidéo est datée du 13 mai dernier. Entouré de deux hommes armés, Serge Lazarevic interpelle le chef de l'Etat français en lui demandant d'agir pour sa libération. C'est la deuxième vidéo de l'otage français. La première avait été transmise à la famille quelques mois après son enlèvement avec Philippe Verdon, qui lui a été retrouvé mort en juillet 2013.

C'est une vidéo très courte qui a été diffusée par la chaîne Alaan, une chaîne basée à Dubaï. Mais ce sont les premières images que les ravisseurs de Serge Lazarevic ont délivrées depuis les mois qui ont suivi le rapt. L'otage français apparaît une vingtaine de secondes, en gros plan, vêtu d'une djellaba et d'un turban noir.

La deuxième partie de la video n'a été diffusé qu'un peu plus tard. Elle dure 58 secondes, une trentaine de plus que le premier montage réalisé par la chaîne Alaan. Aucune explication quant à cette diffusion en deux temps. Dans la première version, la vidéo de Serge Lazarevic se terminait au milieu d'une phrase.

Sur ces images, l'otage porte une longue barbe poivre et sel et commence par s'identifier : « Je m'appelle Lazarevic Serge, de nationalité française, de la ville de Paris. J'ai été enlevé par Aqmi, le 24 novembre 2011 à Hombori. Je saisis cette occasion qui m'a été offerte aujourd'hui, le mardi 13 mai 2014 pour adresser ce message au président de la République française, monsieur François Hollande, de tout faire pour négocier ma libération ».

Derrière l'otage, la caméra laisse apparaître deux hommes masqués par de longs chèches et des lunettes de soleil. Le regard fixe de Serge Lazarevic vers le bas laisse penser qu'il lit un texte. La vidéo se termine, au milieu d'une phrase, mais la télévision Alaan a indiqué qu'elle diffuserait en soirée la vidéo dans son intégralité.

Serge Lazarevic, avait été enlevé dans le nord du Mali en compagnie de Philippe Verdon, qui lui avait été retrouvé mort, tué d'une balle dans la tête, en juillet 2013. Les deux hommes étaient en voyage d'affaires quand ils ont été enlevés dans le petit hôtel d'Hombori où ils étaient descendus. L'enlèvement avait été revendiqué par al-Qaïda au maghreb islamique (Aqmi).

En transmettant cette vidéo à la presse pour diffusion, les ravisseurs de Serge Lazarevic ont voulu faire passer au moins deux messages : il est toujours en vie et ils souhaitent exercer des pressions sur le gouvernement français via l’opinion et la famille de l’otage, pour accélérer les négociations en vue de son éventuelle libération. Dans le document présenté, il n’y a pas de revendication politique, encore moins une demande de rançon, mais généralement les demandes de rançon ne sont jamais officielles. Selon les informations de RFI, le médiateur, un homme d’affaires malien, qui s’occupe du dossier est arrivé ce mardi à Gao, la principale ville du nord du pays. Est-ce une coïncidence ? La question est posée.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.