Libye: la justice invalide l’élection de Meitig comme Premier ministre

Les juges de la Cour suprême libyenne, le 9 juin 2014.
© REUTERS/Stringer

En Libye, la Cour suprême a tranché le différend entre les deux Premiers ministres qui depuis début mai se disputent la légitimité gouvernementale. La justice a déclaré, ce lundi, inconstitutionnelle l’élection contestée d'Ahmed Meitig par le Congrès de transition. Une décision acceptée par le Congrès et par le principal intéressé, ouvrant ainsi la voie à un règlement pacifique de cet imbroglio.

« Je respecte la justice et j'obtempère devant sa décision », a déclaré Ahmed Meitig en conférence de presse, ce lundi en début d’après-midi. L’ancien Premier ministre a même qualifié cette décision « d’acquis pour la consécration de l'Etat de droit » en Libye.

Cela risque de mettre un terme à un imbroglio politique sans précédent dans le pays. Une situation commencée début mai, lorsque Ahmed Meitig avait été élu par le Congrès. Une élection chaotique, contestée. Un scrutin plusieurs fois reporté et même interrompu par l'irruption d'hommes armés en pleine séance.

Deux gouvernements pour un pays

Pour autant, le gouvernement Meitig, indépendant originaire de Misrata, soutenu par les islamistes politiques, avait reçu un vote de confiance d'une partie des députés. Résultat : depuis un mois, deux gouvernements se disputaient le pouvoir en Libye chacun soutenu par des milices, faisant craindre des affrontements à Tripoli.

Le Premier ministre sortant, Abdallah al-Thani était pourtant lui même démissionnaire, mais son cabinet refusait de rendre le pouvoir à Meitig en raison de son élection litigieuse. Du coup, c'est la justice qui avait été saisie par des députés.

Case départ

Ce lundi matin, la Cour suprême a donc tranché déclarant illégale l'élection de Meitig qui accepte ce verdict. C'est donc le retour à la case départ : le gouvernement sortant d’Abdallah al-Thani va continuer de gérer les affaires courantes, en attendant les prochaines élections législatives prévues, en théorie, le 25 juin 2014.