France : une cantatrice guinéenne retrouve sa voix sous hypnose

La cantatrice guinéenne Alama Kanté s'est fait opérer de la gorge sous hypnose tout en chantant pendant son opération.
© Aude-Emilie Dorion

C’est une opération chirurgicale sans précédent qui s’est déroulée en France. Alama Kanté, la cantatrice guinéenne basée en région parisienne, s'est fait opérer de la gorge sous hypnose tout en chantant pendant son opération. Ce n'est pas la première intervention sous hypnose du chirurgien Gilles Dhonneur mais la technique n'avait jamais été poussée aussi loin. « Une première mondiale », selon le médecin.

Par Coralie Pierret

Alama Kanté, nièce du chanteur guinéen Mory Kanté, était atteinte d'une tumeur de la gorge mais impossible, pour la chanteuse, de perdre son instrument de travail, à savoir sa voix.

C'est l'équipe médicale de l'hôpital Henri Mondor, en région parisienne, qui a réalisé ce pari fou, celui de garder la patiente éveillée pendant son opération tout en la faisant chanter. L'objectif était de sectionner la tumeur mais sans abîmer les cordes vocales de la cantatrice.

L’opération s’est déroulée en avril. C’est le chirurgien Gilles Dhonneur, chef du service des anesthésies, qui l’a dirigée. Il pratique l'hypnose chirurgicale depuis deux ans mais c'est la première fois que le déroulement d'une intervention est piloté par la voix du patient.

« Je me suis laissée guider »

L'intervention s'est déroulée sous anesthésie locale et sous hypnose pour réduire la douleur. En écoutant les mots de l'hypnotiseur, Alama Kanté est rentrée dans une sorte de transe puis elle s'est mise à chanter. Elle explique s'être laissée guider.

« Je n'étais pas dans un hôpital, je me trouvais loin d'ici, au Sénégal », raconte-elle.

A la fin de l'opération, l'équipe médicale a retenu son souffle. Alama est restée aphone quelques minutes. Aujourd'hui, elle a retrouvé pleinement sa voix. Elle s'apprête à remonter sur scène pour son nouvel album.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.