Nigeria: nouvel attentat contre un «centre de visionnage» de football

Des combattants de la secte Boko Haram.
© AFP PHOTO/YOUTUBE

Une explosion s'est produite dans un « centre de visionnage » des matches de la Coupe du monde de football à Damaturu, dans le nord du Nigeria. L'explosion qui a fait au moins 21 morts et des blessés s'est produite vers 20h, heure locale.

Les fans de football s'étaient rassemblés pour visionner le match de la coupe du monde en plein centre de Damaturu dans l'Etat de Yobe au nord, sous état d'urgence. L'explosion s'est produite peu après le coup d'envoi de la rencontre Brésil - Mexique. Près de 21 personnes ont été tuées lors de l'explosion et d'autres blessées.

Le Mondial de football, très suivi au Nigeria, et devant le risque d'attentats, deux Etats du Nord ont interdit les rassemblements collectifs devant un écran pour visionner les matchs. Une mesure qui a été prise à la suite d'attaques similaires imputées aux jihadistes de Boko Haram.

Début juin, au moins 40 personnes ont ainsi été tuées par l'explosion d’une bombe après un match de football retransmis en public à Mubi, dans l'Etat d'Adamawa. Peu avant, en mai, trois personnes ont été tuées à Jos, capitale de l'Etat du Plateau, pendant la retransmission d'un match du Real Madrid.

Par le passé, Boko Haram a déjà distribué des tracts appelant à la fermeture des centres retransmettant en public les matchs de football, et appelé la population à ne pas les fréquenter.