Khalifa Sall, grand gagnant des élections locales sénégalaises

Des supporters du maire sortant de Dakar Khalifa Sall, lors du scrutin local du 29 juin 2014.
© AFP PHOTO/SEYLLOU

Les élections communales, municipales et départementales ont eu lieu dimanche 29 juin au Sénégal. Le vote s’est déroulé avec calme dans l’ensemble du pays. Pas d'incident particulier. Un scrutin marqué par la profusion des listes : 2 700, record absolu. 3,5 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes, mais le taux de participation semble relativement faible (seulement 37% de participation à Dakar selon la préfecture). Le duel majeur de ces élections, la bataille de Grand Yoff entre Aminata Touré et Khalifa Sall, a tourné en faveur du second.

Avec notre correspondante à Dakar,  Carine Frenk

Le couperet est tombé. Aminata Touré perd le défi qu’elle avait lancé à Khalifa Sall, maire socialiste sortant de Dakar. La Première ministre sénégalaise a reconnu sa défaite. D'autant qu'au-delà de Grand Yoff, les listes de Khalifa Sall seraient en avance dans la plupart des 19 communes de la capitale. A la Médina, les premières tendances ne sont pas favorables à Seydou Gueye, porte-parole du parti présidentiel (APR). A Mbaye Ndiaye, une des grandes figures du parti, non plus (Parcelles assainies). Selon des résultats bruts, l’ancien président Abdoulaye Wade aurait par ailleurs perdu dans son propre bureau de vote du point E.

A Grand Yoff, un scrutin en bonne et due forme
30-06-2014 - Par Carine Frenk

A Saint-Louis, dans le nord, les résultats sont serrés. Oumar Sarr, numéro 2 du parti d’Abdoulaye Wade (PDS) conserverait sa ville de Dagana. L’opposant centriste Abdoulaye Baldé garde Ziguinchor, en Casamance. A Podor, la socialiste Aïssata Tall Sall l’emporterait. Rewmi annonce pour sa part la victoire de son leader, l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, dans la ville de Thiès. Mais il pourrait perdre le département. A Sokone, le porte-parole du gouvernement Abdou Latif Coulibaly serait quant à lui battu. Le frère du chef de l’Etat Aliou Sall l’emporte en revanche à Guédiawaye, en banlieue dakaroise. Fatick, le fief du président Macky Sall, reste dans la majorité présidentielle.

A Pikine, les raisons d'une faible participation
30-06-2014 - Par Bineta Diagne