Rwanda: peine de 30 ans de prison confirmée pour le général Bizimungu

Le général Augustin Bizimungu en 2003.
© photo : domaine public

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a confirmé lundi 30 juin à l'unanimité la condamnation à 30 ans de prison de l'ancien chef de l'armée rwandaise, le général Augustin Bizimungu, impliqué dans le génocide de 1994. Le 17 mai 2011, en première instance, le général avait été reconnu coupable de génocide et crimes contre l'humanité par le TPIR, basé à Arusha.

Hier, en confirmant son verdict de 2011, le TPIR a estimé que le général Bizimungu, chef de l'état-major pendant le génocide, n'a jamais tenté de dissuader ses soldats de commettre le pire. « Il aurait dû, au moment du génocide, intervenir quand des soldats commettait des crimes, des exactions tels que des viols et des crimes de masse. On peut donc considérer qu'il a été complice, et même au-delà, qu'il a été hiérarchiquement responsable des crimes de ses soldats », a déclaré le porte-parole du TIPR Bocar Sy.

Mais la Cour va plus loin. Dès le procès en première instance, en 2011, elle avait dénoncé une implication directe du général Bizimungu pendant le génocide contre les populations tutsies. Le 7 avril 1994, il aurait ainsi appelé ses hommes à un massacre, causant la mort de plusieurs tutsis près de la localité de Mukingo, au nord du pays.

De son côté, le général a toujours nié toute responsabilité estimant avoir joué son rôle en appelant ses soldats à la discipline, et à la cessation des tueries. Mais hier, comme il y a trois ans, la Cour n'a pas accrédité sa thèse, confirmant la condamnation de Bizimungu à 30 ans de prison. Un jugement qui pourrait bien être la dernière grande décision du TPIR, qui devrait stopper ses activités avant la fin de l'année.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.