Evasion de plus de 60 Nigérianes enlevées par Boko Haram

Manifestation à Lagos pour demander la libération des lycéennes enlevées par Boko Haram au Nigeria.
© REUTERS/Akintunde Akinleye

L'information émane de sources sécuritaires au nord du Nigeria. 63 des 68 femmes et jeunes filles enlevées en juin dernier par le groupe islamiste Boko Haram ont réussi à échapper à leurs ravisseurs. Ce groupe est distinct de celui des 200 lycéennes qui avaient été enlevées à la mi-avril dans la ville de Chibok.

Les 63 femmes et jeunes filles ont profité des combats qui ont opposé les miliciens de Boko Haram à l'armée nigériane vendredi, aux abords de la ville de Damboa. Ce jour-là, d'après l'armée nigériane, une cinquantaine de combattants de Boko Haram ont attaqué la caserne de Domboa, ville à quelques dizaines de kilomètres au nord de la ville de Chibok, dans l'Etat de Borno.

L'absence de leurs geôliers a manifestement permis aux captives de fuir et de regagner leurs foyers, selon des témoignages recueillis par l'Agence France-Presse auprès des milices d'autodéfense. Ces femmes avaient été kidnappées à la mi-juin dans le village de Kummabza, après une série d'attaques de Boko Haram.

Les autorités nigérianes n'ont pas encore confirmé leur libération, et l'armée déployée dans la région ne semble pas avoir joué le moindre rôle. Restent les deux cents lycéennes kidnappées à la mi-avril dans la ville de Chibok et dont le sort avait ému la planète entière. Leur traitement et leur localisation précise demeurent toujours inconnus.

 → À (RE)LIRE : Les autorités nigérianes jugées incapables de faire face à Boko Haram

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.