Objectifs du millénaire: l’Afrique à la traîne

Enfant vivant dans un bidonville kényan.
© Getty Images/ Ignacio Hennigs

L'ONU a publié, lundi 7 juillet 2014, son rapport annuel sur les objectifs du millénaire pour le développement. Et l'Afrique subsaharienne est à la traîne. Le continent n'arrivera pas à atteindre les objectifs de l'ONU dont les dates butoirs sont fixées pour 2015. L'ONU souligne certains progrès, mais il reste de grandes difficultés, notamment dans le domaine de l'extrême pauvreté, du logement et de la faim.

L'Afrique subsaharienne apparaît bien isolée dans le rapport de l'ONU publié lundi. C'est la seule région du monde qui voit augmenter régulièrement l'extrême pauvreté sur son sol. Plus de 410 millions d'Africains y vivent encore avec moins de 1,25 dollar par jour quand ils n'étaient que 290 millions en 1990. La faim a tendance à reculer, mais la sous-alimentation progresse pour certaines catégories comme les jeunes enfants.

Autre point noir, l'aide publique au développement. Bien qu'elle atteigne des chiffres records, elle s'est déplacée et bénéficie moins aux pays les plus pauvres et qui en ont le plus besoin. Le montant net de l'aide bilatérale à l'Afrique a baissé de 5,6% en 2013.

Diminution de l'aide internationale

Le rapport insiste tout de même sur certains progrès. Parmi eux la scolarisation au primaire, et les bons résultats enregistrés en matière de santé, de lutte contre le paludisme, le VIH ou la tuberculose grâce aux mobilisations menées depuis 15 ans.

Mais les résultats obtenus ne permettront pas d'atteindre les objectifs du millénaire, à la date butoir fixée en 2015. L'ONU explique cet échec par la croissance démographique, les conflits qui meurtrissent régulièrement le continent, et la diminution de l'aide internationale qui de plus en plus se tourne vers les pays émergents au potentiel économique attractif.