Sénégal: Abdoulaye Baldé doit justifier son patrimoine

Abdoulaye Baldé, actuel maire de Ziguinchor et ancien secrétaire général de la présidence sénégalaise (d) en compagnie de Karim Wade, fils de l'ancien président Abdoulaye Wade, le 30 octobre 2008 à Dakar.
© AFP PHOTO / GEORGES GOBET

Au Sénégal, Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor et ancien ministre de l'ex-président Abdoulaye Wade, doit justifier son patrimoine. Le procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite lui demande de prouver l’origine licite d’un patrimoine évalué à plus de 5 milliards de FCFA. Un patrimoine qu’il aurait bâti lorsqu’il était un proche collaborateur de Karim Wade : Baldé a notamment été le directeur exécutif de l'Agence nationale de l'Organisation de la conférence islamique. Il a également été le secrétaire général du gouvernement d’Abdoulaye Wade.  

Fraîchement réélu à la mairie de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé est sommé par la justice de justifier son patrimoine. Au total, la Cour de répression de l’enrichissement illicite  (CREI, cour spéciale) évalue sa fortune à 5 milliards de FCFA, plus de 7,6 millions d'euros. Ce patrimoine présumé comprendrait des terrains situés au Cap Skirring, deux maisons, une société d’assainissement, des voitures, mais aussi des avoirs sur trois comptes bancaires.

Abdoulaye Baldé rejette ces évaluations et estime que cette mise en demeure fait partie d’une chasse aux sorcières. « Ils vont surévaluer mon patrimoine immobilier parce que j'ai deux maisons, déclare-t-il. En réalité, la première maison est sous hypothèque, je l'ai achetée à la banque. Il y a ainsi beaucoup d'autres extrapolations ».

Communication politique

Et l'homme d'expliquer: « Ils font tout cela pour montrer aux gens que nous avons volé de l'argent, alors que ce n'est pas vrai. Ils nous ont retenus pendant deux ans et ils n'ont rien trouvé. Ils vont maintenant gonfler les accusations pour pouvoir raconter à l'opinion publique qu'Abdoulaye Balde a détourné plusieurs milliards de CFA. Ce faisant, ils vont tromper les gens. Cela s'appellela communication politique

Abdoulaye Baldé compte apporter une réponse politique à cet acte judiciaire. Le leader de l’Union centriste du Sénégal a un mois pour prouver l’origine licite de son patrimoine.

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.