Sénégal: l’excision en baisse, mais toujours pratiquée

Selon un rapport de l’Unicef publié le mardi 22 juillet, l’excision est en baisse au Sénégal.
© unicef.fr

Selon un rapport de l’Unicef publié le mardi 22 juillet, l’excision est globalement en baisse. Mais l’étude indique que cette pratique aux conséquences néfastes est encore pratiquée dans 29 pays africains et du Moyen-Orient. Au Sénégal, par exemple, où l’excision est interdite depuis 1999, le taux actuel de pratique dans des régions à forte prévalence comme Kolda et Tambacounda est passé de 94% à 87%. Quinze ans après son adoption, le pays peine encore à faire respecter la loi.

C’est difficile de faire respecter la loi, car l’excision est une norme sociale.
Khalidou Sy
24-07-2014 - Par RFI