Sauvetage de Denis Allex en Somalie: les shebabs livrent leur version

L'agent secret français Denis Allex avait été kidnappé en juillet 2009 et détenu pendant plus de trois ans.
© Site Intelligence Group/Reuters

Plus d’un an et demi après l’opération de sauvetage de l’otage français Denis Allex en Somalie, qui avait échoué, le mouvement shebab diffuse une vidéo de propagande pour donner sa version des faits. Cet agent secret français avait été kidnappé en juillet 2009 et détenu pendant plus de trois ans. Dans la nuit du 11 au 12 janvier 2013, un commando du service d'action de la DGSE avait effectué un raid sur le village de Bulo Mareer, dans le sud de la Somalie, qui s’était soldé par la mort de deux d’entre eux, en plus de l’otage.

La vidéo, qui dure trente-six minutes, a été réalisée par la fondation Al Kattaib, qui diffuse la plupart des vidéos du mouvement shebab, et a été relayée ce samedi 2 août par les médias somaliens proches du mouvement jihadiste. Elle contient un long témoignage d’un certain Mohamed Gelle Abdulle, présenté comme un indicateur de la DGSE et de la CIA. Le jeune homme décrit comment il aurait aidé les Français à identifier la maison où était détenu Denis Allex à Bulo Mareer.

Les interviews sont entrecoupées de vidéos d’hélicoptères atterrissant dans la nuit. La forme et le style pourraient presque faire penser à la série américaine 24 heures chrono.

Si ce compte rendu du raid se veut détaillé, il contient des invraisemblances. L’indicateur affirme, par exemple, être allé à la rencontre du commando juste après l’opération alors qu’il transportait ses blessés. Or, les forces spéciales, encerclées par les combattants shebabs, n’ont pas attendu avant de quitter Bulo Mareer. A la fin de la vidéo, il est précisé que Mohamed Gelle a été exécuté après son témoignage.

C’est la deuxième fois depuis le début de l’année que les shebabs diffusent une vidéo consacrée spécifiquement à la France. La première, en mai, évoquait la situation des musulmans en Centrafrique et appelait au jihad contre la France.