Air Madagascar évite la grève

La police anti-émeute aux abords du «sit-in» des salariés de Air Madagascar, le 28 août 2014.
© AFP PHOTO / RIJASOLO

Les employés d’Air Madagascar n'ont finalement pas fait grève ce lundi. L'intersyndicale de la compagnie aérienne nationale malgache avait émis vendredi un préavis de grève assorti de conditions. Ses revendications semblent avoir été partiellement entendues.

Selon le ministre des Transports Ulrich Andriantiana, plusieurs réunions ont eu lieu ce week-end entre l'intersyndicale et la direction d'Air Madagascar, et les revendications de l'intersyndicale auraient été partiellement entendues. L'avancée principale : il n'y aura pas de licenciement des personnels qui ont boycotté l'assistance des vols en provenance de France.

Militaires

Parmi les revendications de l’intersyndicale figurait en effet le non-licenciement des personnels qui avaient boycotté l'assistance au sol des vols en provenance de France. À travers ce boycott, une partie du personnel d'Air Madagascar entendait protester contre le gouvernement français, responsable selon elle de l'inscription de la compagnie dans l'annexe B de l'Union européenne – autrement dit, les compagnies ayant un accès restreint au ciel de l'Union européenne.

Le boycott avait entraîné le reroutage d'un vol Air France vers l'île de la Réunion, la réquisition d'une partie du personnel d'Air Madagascar par décision de justice, et la présence de militaires à l'aéroport international qui dessert la capitale malgache afin d’assurer l'arrivée et le départ des vols en liaison avec la France.

Points de défaillance

En revanche, la liberté de circuler dans l'aéroport international est réservée aux personnels inscrits sur le tableau de travail du jour, et la présence de gendarmes aux abords des infrastructures aéroportuaires est maintenue.

Concernant l'annexe B de l'Union européenne, le ministre des Transports rappelle qu'elle a été décidée suite à 800 points de défaillance, en 2011, mais qu'aujourd'hui il n'en reste plus que 320. « Nous devons garder ce cap. Le retrait de l'annexe B de l'Union européenne dépend de nous », a déclaré le ministre.

L'intersyndicale d'Air Madagascar était injoignable lundi pour commenter ces discussions avec la direction, mais elle a néanmoins confirmé qu'il n'y avait pas de grève au sein de la compagnie.