Côte d'Ivoire: un centre d’appel pour s’informer sur Ebola

Un centre d'appel a été mis en place à Abidjan pour répondre à toutes les questions que la population se pose sur Ebola.
© RFI / Maureen Grisot

Après l'apparition d'un cas de fièvre hémorragique à virus Ebola au Sénégal, l'inquiétude monte dans les pays d'Afrique de l'Ouest qui ne sont pas encore touchés par l'épidémie. A l'instar du Sénégal, la Guinée-Bissau et la Côte d'Ivoire ont décidé récemment de fermer leurs frontières. En Côte d’Ivoire, les mesures de prévention se multiplient.

« Il est interdit de consommer de la viande de brousse ; il est interdit de serrer la main d’une tierce personne ; de faire des accolades… » Dans ce centre d'appel à Abidjan, les neuf téléopérateurs n'ont pas une seconde de répit. Tous les clients mobiles du pays reçoivent des SMS de prévention plusieurs fois par semaine, les encourageant à appeler le 143 en cas de doute sur Ebola. Si ce numéro vert a été mis en place par le ministère de la Santé, en 2011, le standard explose depuis quelques jours. Trois mille appels sont traités au quotidien.

« Il y a une certaine psychose parce que les gens se disent qu’on ne leur dit peut-être pas tout et qu’effectivement, peut-être, il y a des rumeurs d’Ebola. Donc, quand les personnes appellent, c’est pour qu’on les rassure, qu’on leur donne les informations vraies. Et apparemment, ça porte », précise Aïcha Goin, responsable du centre.

Tous ont reçu une formation sur Ebola, et deux personnes de l'Institut d'hygiène publique sont venues en renfort. C’est d'ailleurs dans les locaux de l'Institut que le centre d'appels va bientôt s'installer et recruter grâce au financement d'une entreprise ivoirienne privée. Pour l'instant, les agents s'entassent dans un petit bureau sans fenêtre du ministère de la Santé. 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.