Jacob Zuma à l’ONU: la location d’un avion privé fait polémique

Le président sud-africain Jacob Zuma, le 24 mai 2014.
© REUTERS/Siphiwe Sibeko

Le président sud-africain est à nouveau épinglé pour ses dépenses excessives. En effet, Jacob Zuma s’est rendu cette semaine à New York pour l’Assemblée générale de l’ONU en jet privé, loué pour l’occasion.

« Pourquoi le président Jacob Zuma s’est-il rendu à New York en jet privé et non pas en avion présidentiel ? », s’interroge la presse sud-africaine. Le jet a été loué à la compagnie privée, Fortune Air, que le chef de l’Etat avait déjà utilisé, il y a trois ans, pour se rendre là aussi à New York. Le voyage avait alors coûté un demi-million d’euros au contribuable.

Pourquoi cette nouvelle dépense excessive ? La presse se pose également la question des liens entre le parti au pouvoir, l’ANC et cette compagnie privée, détenue par Ivor Ichikowitz. Un homme d’affaires qui soutient financièrement le parti du président Zuma.

Enfin, toujours selon les médias, Jacob Zuma aurait voyagé gratuitement avec cette même compagnie au Liban et au Kazakhstan en 2008. Soit un an avant qu’il ne devienne le chef de l’Etat.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.