RDC: devant l’ONU, Joseph Kabila confirme des élections en 2016

Le président de la RDC, Jospeh Kabila, à la tribune des Nations unies, le 25 septembre 2014.
© REUTERS/Lucas Jackson

Le président de la République démocratique du Congo était ce jeudi 25 septembre 2014 à New York pour l’Assemblée générale des Nations unies. Et à la tribune de l’ONU, le chef de l’Etat a dressé un bilan pour le moins positif de l'évolution de la situation en RDC, assurant que tout était fait pour que le pays sorte encore plus apaisé des prochaines élections qui se tiendront « conformément au calendrier prévu ».

« D’expérience, nous, Congolais, savons qu’il n’y a pas de défis qui ne puissent être relevés. » A la tribune de l’ONU, Joseph Kabila est venu défendre son bilan à la tête de la République démocratique du Congo. « Vous savez tous où en était mon pays, il y a à peine treize ans. Je suis heureux de vous dire que ce jour que la République démocratique du Congo est de nouveau un pays debout, un pays où la paix retrouvée se consolide chaque jour davantage, un pays dont l’économie est l’une des plus dynamiques du continent. »

Des mots censés rassurer alors que dans le pays, la situation politique est un peu plus complexe. En effet, depuis quelques mois maintenant, le débat fait rage sur une possible modification de la Constitution permettant à Joseph Kabila de se représenter. Sans évoquer ce sujet de discorde nationale, le chef de l’Etat congolais a tenu à confirmer la date des prochaines élections qui seront donc en 2016 : « Sur le plan politique, la consolidation de la démocratie et le renforcement de la cohésion nationale demeurent nos objectifs prioritaires. A ce propos, je réaffirme la tenue prochaine des élections conformément au calendrier arrêté par l’institution nationale compétente. Toutes les dispositions sont prises pour que notre pays en sorte plus apaisé, plus uni et plus fort. »

Joseph Kabila
26-09-2014 - Par RFI