Madagascar: la population agacée par les délestages réguliers

Antananarivo, la capitale économique et politique de Madagascar.
© Bernard Gagnon/(CC)/Wikipédia

A Madagascar, ces derniers jours, les délestages se sont multipliés, allant de trois heures sans électricité dans certains quartiers de la capitale à plus de dix heures dans certaines villes de province. La grogne monte chez les usagers qui se retournent contre la compagnie nationale d'électricité, la Jirama. Un syndicat d'employés de la Jirama a tenu à se justifier : s'il y a cette vague de délestages, c'est parce que la compagnie ne peut plus payer ses fournisseurs en gasoil.

Tous les mois, la Jirama doit payer en théorie plus de neuf millions d'euros pour son gasoil. Comme la compagnie nationale d'électricité n'a pas cette somme, le gouvernement compense par un abattement des taxes douanières pour les pétroliers.

Problème : cet accord a été renégocié début juillet 2014. Les taxes douanières sont remontées et les pétroliers exigent plus de la Jirama, sinon, ils ne livrent plus. C'est ce défaut de livraison qui a entraîné les délestages massifs, de ces derniers jours.

Trouver une solution

Selon le ministre de l'Energie, Richard Fienena, le président malgache a demandé au ministère des Finances de trouver une solution le plus vite possible pour pallier au défaut de paiement de la compagnie nationale. Mais pour le ministre, il y a un problème de fond dans la gestion financière au sein de la Jirama, qu'il qualifie de « parfois douteuse ». Il plaide pour un changement de son statut en compagnie commerciale.

Les 114 centrales thermiques qui fonctionnent au gasoil et au fioul alimentent Madagascar où seulement 14% de la population a accès à l'électricité.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.