Dernier jour d’audience de Charles Blé Goudé devant la CPI

Charles Blé Goudé, devant la Cour pénale internationale pour la première audience du procès dans lequel il est accusé de crimes contre l'humanité.
© REUTERS/Michael Kooren

Quatrième et dernier jour d’audience de confirmation des charges devant la CPI contre l’Ivoirien Charles Blé Goudé. Les juges de la Cour pénale internationale vont avoir deux mois pour décider de renvoyer ou pas à un procès l’ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo.

L’accusation, en la personne de la procureure Fatou Bensouda, semble convaincue que Charles Blé Goudé mérite d’être jugé. Durant ces trois derniers jours, son équipe du parquet a tenté de démontrer, documents à l’appui, que le leader des jeunes patriotes a été un élément majeur du plan criminel élaboré en vue de maintenir Laurent Gbagbo au pouvoir.

Entre fin novembre 2010 et le mois d’avril suivant, des milices pro-Gbagbo avaient semé la terreur parmi les populations présentées comme originaires du nord et soupçonnées de soutenir le candidat Ouattara. On estime à 3 000 le nombre de victimes, tuées, lynchées, violées brûlées vives par les différentes parties qui se sont affrontées durant cette période de troubles.

Ecoutez ces réactions de proches de Charles Blé Goudé recueillies par notre envoyée spéciale à La Haye
02-10-2014 - Par Christine Muratet

Charles Blé Goudé est tenu indirectement responsable de certains de ces actes criminels. L’accusation soutient qu’en sa qualité de chef des jeunes patriotes, ce leader charismatique a su mobiliser des milliers de jeunes qui ont été armés et intégrés aux forces de défense et de sécurité fidèles à Laurent Gbagbo. De son côté, son avocat a demandé que la CPI abandonne ses poursuites, estimant que l’accusation fait l’amalgame entre « un activisme public et une conduite criminelle ».

Charles Blé Goudé devrait s’exprimer à la clôture de cette audience aujourd’hui. Il devra attendre deux mois pour savoir si, comme son mentor Laurent Gbago, il sera jugé devant la CPI.

→ à lire aussi sur le même sujet la Revue de presse Afrique du jour avec « A la Une : Charles Blé Goudé sera-t-il jugé ? »