Congo: le parti de Denis Sassou-Nguesso gagne les élections locales

Le PCT du président Denis Sassou-Nguesso à obtenu des sièges dans quasiment toutes les circonscriptions de Guinée.
© REUTERS/Tiksa Negeri

Vainqueur de tous les scrutins organisés au Congo depuis 2002, le Parti congolais du travail (PCT), du président Denis Sassou-Nguesso, a encore remporté les élections locales du 28 septembre destinées à renouveler les conseils départementaux et municipaux. Cette consultation a été marquée par un faible taux de participation, notamment dans les grandes agglomérations. Les conseillers élus vont voter à leur tour le 12 octobre pour renouveler le Sénat de moitié.

Ces résultats publiés sur les médias publics par le ministre de l’Intérieur Raymond Zéphirin Mboulou donnent le Parti congolais du travail largement vainqueur. L’ancien parti unique a obtenu des sièges dans toutes les circonscriptions à l’exception de Madibou, le 8e arrondissement de Brazzaville.

Les indépendants, qui lui sont proches, confortent sa victoire. Tout comme des partis de la majorité tels que le Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI), le Club 2002, le Mouvement pour la démocratie et le progrès (MDP) ou encore la Dynamique pour la République et le développement (DRD) du ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, qui prenait part pour la première fois à une consultation électorale.

Principale formation de l’opposition l’UPADS se contente de la portion congrue et ne devrait pas tarder à contester ces résultats, selon l’un de ses responsables.

Le PCT aura donc la mainmise sur les conseils départementaux et municipaux au cours des cinq prochaines années. Encore appelés grands électeurs, les conseillers qui viennent d’être élus se rendront aux urnes le 12 octobre pour renouveler la moitié du Sénat, une chambre du Parlement également dominée par le PCT.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.