Republier
RDC

RDC: regain de violence de la rébellion des ADF-Nalu

La Monusco et les forces armées congolaises se déplacent en convoi avec des véhicules lourdement armés pour éviter toute attaque surprise des rebelles ougandais ADF-Nalu.
© RFI/LL.Westerhoff

Nouvelle flambée de violence de la part de la rébellion islamiste des ADF-Nalu dans la région de Béni en République démocratique du Congo (RDC). Dans la soirée du dimanche 5 octobre, ces rebelles, basés en RDC depuis la fin des années 1990, ont attaqué un village situé à une trentaine de kilomètres au nord de Béni, en zone contrôlée, en principe, par les FARDC, l'armée régulière. En tout 7 civils ont été tués, 14 personnes ont été kidnappées et plusieurs autres ont été blessées. La société civile du Nord-Kivu s’inquiète de ce regain de violence et demande au gouvernement et à l’armée une réponse immédiate.

«L'ennemi n'est pas encore complètement anéanti. Il se déclare d'ailleurs être invaincu»
Maître Omar Kavota
07-10-2014 - Par Marie-Pierre Olphand

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.