Republier
RDC

RDC: l’opposition s’interroge sur des dépenses non justifiées

Le Palais de la nation à Kinshasa, la résidence du chef de l'Etat en RDC.
© Wikimedia

En RDC, alors que l’adoption du nouveau budget pour 2015 est en discussion, l’opposition s’interroge sur la façon dont a été dépensé celui de 2014. Une soixantaine de députés de l’opposition ont déposé une motion de défiance, mardi, à l’encontre du ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi. En cause, une série de dépenses non justifiées.

Pourquoi les étudiants n’ont-ils pas touché le montant de leur bourse, alors qu’il y a 3,5 millions de dollars prévus à cet effet ? Voilà l’une des questions que les députés de l’opposition veulent poser au ministre des Finances, Patrice Kitebi. Car selon eux, le rapport de la Cour des comptes sur la façon dont a été dépensé le budget de 2014 soulève de nombreuses questions, comme ces millions de dollars utilisés dans différents projets - hôpital, hôtel du gouvernement ou encore exploitation agricole -, sans que leurs dépenses n’aient été validées par les députés.

Enfin, 220 000 dollars prévus pour la création du poste de porte-parole de l’opposition ont été dépensés alors que ce poste n’existe pas encore. Résultat Samy Badibanga, chef du groupe parlementaire du l’UDPS s’interroge : « Ces fonds étaient engagés, on ne sait pas à quelle fin, qui en est le bénéficiaire, s’il n’y a pas de justificatif... Ceci nous amène vers un détournement [de fonds] tout simplement. Ce sont des problèmes graves ! Vous vous imaginez, si un gouvernement ne peut pas respecter les engagements qui ont été pris devant la représentation nationale, à quoi peut-on s’en tenir ? »

Contacté par RFI, le ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi, a prévu de répondre aujourd’hui devant les députés aux questions de l’opposition.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.