Republier
Mali MNLA

Nord du Mali: un groupe armé touareg revendique une attaque vers Gao

Un véhicule malien dans les rues de Gao.
© REUTERS/Joe Penney

Dans le nord du Mali, des combats ont opposé, jeudi, des membres du MNLA et des milices pro-gouvernementales à Ntililte, dans la région de Gao. Les rebelles touaregs accusent l’armée malienne d’être derrière cette attaque, ce que les autorités démentent. Ce vendredi, le Gatia, un groupe d’auto-défense touareg, revendique l’attaque.

« Depuis hier 18 h, nous occupons Ntlilite », selon un porte-parole du Gatia, Groupe d’auto-défense touareg imghad et alliés, la décision a été prise d’attaquer les positions du MNLA après qu’un cadre du mouvement aurait été désarmé, chez lui, par le MNLA. Une « provocation », une « humiliation », pour le porte-parole du Gatia. « Nous n’avons pas accepté ça, et les évènements ont tourné au front », explique-t-il.

Quels liens avec le général Ag Gamou ?

Le MNLA accuse l’armée malienne d’avoir soutenu cette attaque : « Jamais, répond le Gatia, nous avons les moyens de nous défendre, nous n’avons rien à voir avec l’armée ». Le MNLA dénonce également la présence, parmi les combattants de la milice pro-gouvernementale, d’hommes du général de l’armée malienne Ag Gamou.

Depuis sa création en août dernier, on sait le mouvement très proche de ce général, lui aussi touareg, lui aussi loyaliste à l’Etat malien et qui appartient à la même communauté, celle des Imghads. « C’est une coïncidence, assure enfin le porte-parole du Gatia, notre groupe est composé d’Imghads, mais nous n’avons rien à voir avec lui ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.