RCA: les anti-balaka irrités par les attaques de la présidente

République centrafricaine, Njoh, 24 septembre 2013. Des hommes se réclamant des combattants anti-balaka, opposés aux soldats de la Seleka, posent avec leurs armes dans la rue principale de la ville de Njoh.
© © Michaël Zumstein / Agence VU pour Le Monde

En Centrafrique, les anti-balaka réagissent au discours prononcé, mercredi, par Catherine Samba-Panza devant le Conseil national de transition. Dans cette adresse à la Nation, la présidente de la transition avait pointé le manque de coopération des anti-balaka, voire leur responsabilité dans les récentes violences à Bangui. Ces derniers estiment qu'elle n'a satisfait à aucune de leurs revendications.

La déclaration de la chef de l’Etat de la transition ne va pas dans le sens de l’apaisement.
Joachim Kokaté
23-10-2014 - Par Pierre Pinto