Republier
Tchad Pétrole

Tchad: importante fuite de pétrole sur le site de Bémangra

Le ministre du Pétrole (chemise rayée et lunettes de soleil) visite un forage de pétrole.
© RFI / Madjiasra Nako

Un déversement de brut a été constaté sur le site pétrolier de Bémangra près de Moundou, exploité par le suisse Glencore, dans le sud du Tchad. Un accident dû, selon les organisations de défense de l’environnement, à une erreur de communication. Une pollution qui suscite la colère.

Ce sont des paysans qui rentraient des champs samedi soir, qui ont donné l’alerte. Ils ont découvert dans une carrière une importante quantité de brut déversé à l’air libre. La Commission permanente pétrole, une ONG chargée du suivi des activités pétrolières qui s’est rendue sur place, indique dans un rapport que c’est un conducteur de citerne, à qui on a demandé de transporter du brut sur un autre site, qui est allé le déverser dans la carrière. Il ne comprend pas l’anglais.

Dimanche soir, la société pétrolière a commencé l’évacuation du brut et des travaux de dépollution. Mais ce n’est pas suffisant, estime le bureau local de la Commission permanente pétrole, qui demande au gouvernement de commander une inspection indépendante sur le site pour s’assurer de la qualité et la fiabilité des travaux de restauration, et d’en informer largement les populations, des populations qui vivent déjà mal. Une restriction de leur liberté de mouvement imposée par les services de sécurité sur le site pétrolier.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.