Tchad: journée «sans engin» face au manque d'essence

Une rue de Ndjamena, la capitale du Tchad.
© Getty Images/Anthony Ham

A Doba, au sud du Tchad, des habitants et associations de consommateurs ont organisé une journée « sans engin » le lundi 3 novembre pour protester contre les pénuries de carburants qui paralysent les activités de la ville. Jacques Naldomal est le président de l'Association des droits des consommateurs (ADC) et un des organisateurs de la manifestation. Selon lui, la manifestation a été suivie à 75%. Et le problème principal est que les vendeurs d'essence organisent, selon lui, la pénurie pour faire monter les prix en flèche.

Il faut parfois passer la nuit à attendre le carburant.

Jacques Naldomal, président de l'Association des droits des consommateurs
04-11-2014 - Par Mélissa Chemam

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.