Passage d'un convoi alimentaire entre les deux Soudans

Un camion du PAM sur le site de la mission de l'ONU au Soudan du Sud, en juin 2014.
© AFP PHOTO / CHARLES LOMODONG

Dix-huit camions chargés de 700 tonnes de produits alimentaires, dont des céréales, des légumes secs et de l’huile, sont arrivés au Soudan du Sud dans les localités de Renk et Melut (Etat du Haut-Nil). Ce convoi d'aide, qui a été mobilisé par le Programme alimentaire mondial (PAM), est le premier à passer par la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Le plan opérationnel a été approuvé en août 2014 suite à des consultations entre les gouvernements des deux pays voisins. Il prévoit d'acheminer 4 650 tonnes de vivres qui serviront à combler les besoins de 275 000 personnes pour une durée d'un mois. Un prochain convoi sera également transporté par voie fluviale, par des barges. Pour Georges Fominyen, chargé de communication pour le PAM au Soudan du Sud, ce nouveau corridor humanitaire a beaucoup d'avantages.

Il y a d'autres corridors qu'on utilise, soit par l'Ethiopie, soit par l'Ouganda. Mais ce qui est très important pour les populations qui sont dans les régions les plus en situation de conflit [...] c'est de savoir si c'est possible d'acheminer les convois d’assistance par le Soudan. C'est plus facile, c'est moins coûteux et, généralement, c'est plus rapide.
Georges Fominyen
11-11-2014 - Par RFI