RDC: la Radio-Télévision Lubumbashi Jua interdite de diffusion

Jean-Claude Muyambo (ici en 2007 avec un haut-parleur), directeur de la RTLJ, a pris position publiquement contre toute tentative du maintien de Joseph Kabila après 2016.
© AFP PHOTO / LIONEL HEALING

En RDC, la Radio-Télévision Lubumbashi Jua (RTLJ), émettant dans la capitale provinciale du Katanga, est interdite de diffusion « pour incitation à la haine et à l'insurrection ». C'est le motif invoqué par le ministère des Médias. Le propriétaire de la RTLJ, Jean-Claude Muyambo a quitté la majorité récemment pour basculer dans l'opposition.

Président d'un parti politique, Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement (Scod), Jean-Claude Muyambo, avocat, a pris position publiquement contre toute tentative du maintien de Joseph Kabila après 2016. Pour la direction de la RTLJ, c'est ici qu'il faut trouver la raison de la décision du ministre des Médias et porte-parole du gouvernement d'interdire la chaîne de diffusion.

Il y a quelques jours, Jean-Claude Muyambo avait déjà été interdit de séjour à Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï-Oriental, où il comptait poursuivre la campagne débutée à Lubumbashi contre le changement de la Constitution.

Cette campagne est soutenue par la RTLJ qui a aussi entrepris de diffuser une séquence de l’entretien du porte-parole du gouvernement il y a quelques mois sur TV5. Dans cette séquence, on voit Lambert Mende déclarer qu’en 2016, le président Kabila passera de manière civilisée le pouvoir au président qui sera élu (voir la vidéo ci-dessous).

L'extrait de l'émission Internationales diffusé par la RTLJ à 13'10

La RTLJ a également diffusé des prises de positions quant à l’agression des religieux catholiques à Lodja (Kasaï-Oriental), fief du porte-parole du gouvernement, après la déclaration des évêques sur la question de la révision constitutionnelle.

Pour la direction de la RTLJ, la décision de suspension qui frappe ce média est tout simplement politique et, pour elle, c’est à l’autorité de régulation de sanctionner le contenu des radios et télés jugé dangereux pour la société.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.