Republier
Mali Touareg

Mali: le véhicule des deux Touaregs tués près de Kidal retrouvé

Dans le village de Tashek, au nord du Mali, une patrouille de militaires discute avec un touareg.
© REUTERS/Joe Penney

Au Mali, deux Touaregs ont été retrouvés égorgés près de Kidal en fin de semaine dernière. Ce double assassinat n’a pas été revendiqué. L’enquête sur les conditions de leur disparition, au début du mois, puis de leur assassinat, est en cours.

Le véhicule des deux victimes, des commerçants-transporteurs disparus alors qu’ils circulaient à bord d’un camion entre Kidal et la frontière algérienne, a été retrouvé par des membres du Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA). Les deux victimes étaient proches de ce groupe rebelle touareg. L’une d’entre elles est même le cousin d’Ahmada Ag Bibi, député dans la région de Kidal, et cadre du HCUA.

Mais c’est dans la ville de Gao, précisément dans le quatrième quartier, que le camion des deux Touaregs assassinés a été localisé, puis saisi par la gendarmerie. De nombreuses personnes ont été interrogées dans la foulée. « Les personnes que nous avons interpelées, explique une source au sein de la gendarmerie de Gao, ne semblent appartenir à aucun groupe armé. Ils ignoraient même l’assassinat, poursuit cette source, c’est nous qui le leur avons appris. Mais ils sont peut-être entrés en contact avec des personnes impliquées. »

Une partie des marchandises contenues dans le camion - du carburant et des produits alimentaires - a disparu, vraisemblablement revendue. L’enquête se poursuit donc, pour tenter de remonter jusqu’aux auteurs du double assassinat.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.