Madagascar abolit la peine de mort, un «retour à de vraies valeurs»

Palais présidentiel d'Ambosorohitra, centre-ville d'Antananarivo.
© Bilal Tarabey / RFI

C’était envisagé depuis plusieurs années et c’est désormais officiel : Madagascar vient d’abolir la peine de mort. Elle n'était plus appliquée depuis des dizaines d'années et elle ne fait plus partie du cadre juridique après un vote des députés ce mercredi.

La peine de mort était bien en vigueur à Madagascar même si la dernière exécution remonte à 1958 à l’époque coloniale. Depuis, les condamnations à mort ont systématiquement été commuées en peine de travaux forcés à perpétuité.

Un vote qui réjouit Jean Max Rakotomamonjy, le président de l’Assemblée nationale à l’initiative de la proposition de loi sur l’abolition : « Il y avait eu des discussions très intenses, mais ça n’a pas empêché le vote de cette loi à l’unanimité au niveau de l’Assemblée nationale. »

A 99 voix pour et zéro contre, l’abolition de la peine de mort est désormais inscrite dans la loi. Une victoire pour Association chrétienne contre la torture (ACAT), selon sa présidente à Madagascar, Maria Raharinarivonirina : « La grande victoire aujourd’hui, c’est de faire comprendre que nous retournons à de vraies valeurs. Nous retournons surtout au respect de la vie qui est prôné par la Déclaration universelle des droits de l’homme. »

Pour l’ACAT, l’abolition de la peine de mort est une étape vers d’autres combats. La présidente de l’association évoque par exemple les cas de justice populaire, ou les exécutions sommaires perpétrées par les forces de l’ordre.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.