Miss Monde: l'Afrique du Sud à l'honneur d'un concours endeuillé

Rolene Strauss, Miss Afrique du Sud 2014 et Miss Monde 2015.
© REUTERS/Toby Melville

Le titre de Miss Monde 2014 est revenu ce dimanche 14 décembre 2014 à une Sud-Africaine. Elle était en lice parmi 121 jeunes femmes du monde entier. Ses dauphines sont Miss Hongrie et Miss Etats-Unis. Etudiante en médecine, Rolene Strauss succède à la Philippine Megan Young. Cette année, le concours a été endeuillé par le meurtre de Miss Honduras, assassinée dans son pays le mois dernier.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Après deux heures insoutenables de suspense, de défilés et de rétrospectives, c’est la favorite, Miss Afrique du Sud, qui a été couronnée dans l’auditorium Excel de Londres. Quelques minutes auparavant, la jeune étudiante en médecine, une brune de 22 ans et de 1,77 m, avait donné les raisons, profondes, de son engagement au sein du concours Miss Monde : « En tant que Sud-Africaine, et fière de l’être, j’ai pu voir que l’unité, le respect et le pardon existent. Et ce sont des aspirations de l’organisation Miss Monde ; ce serait donc formidable de représenter une organisation qui est une lueur d’espoir à travers le monde. »

Soixante trois ans après sa création à Londres, le concours Miss Monde, intitulé au départ Festival Bikini Contest (« Concours bikini »), place toujours la beauté comme premier critère. Mais face aux critiques de plus en plus nombreuses, les organisateurs demandent désormais aux candidates de présenter un projet caritatif. Miss Afrique du Sud s’est pour sa part efforcée de promouvoir la scolarité des jeunes filles. Ces bonnes intentions n’ont néanmoins pas empêché plusieurs organisations féministes de manifester devant l’Excel. Elles dénoncent la ringardise du concours et l’accusent de perpétuer le cliché de la femme-objet. Qu'à cela ne tienne : « Afrique du Sud, c'est pour toi ! », a lancé, très émue, la nouvelle reine de beauté planétaire.


■ Chez les 121 candidates présentes, une pensée pour Maria

Maria Jose Alvarado, le 26 avril 2014 à San Pedro Sula, au Honduras. © REUTERS/Stringer

Au départ, elles devaient être 122. Mais une concurrente a tragiquement manqué à l'appel cette année. Maria José Alvarado, alias Miss Honduras 2014, était censée représenter son pays à Londres pour le concours de Miss Monde. Elle a été assassinée le mois dernier par balle, avec sa sœur Sofia Trinidad Alvarado. Elles avaient respectivement 19 et 23 ans et ont été retrouvées à moitié enterrées sur les berges d'une rivière de leur pays, le jour même où Maria était censée partir pour le Royaume-Uni. Quatre personnes ont depuis été interpellées dans cette affaire, dont le petit-ami de Sofia, principal suspect. Il est prévu que la nouvelle Miss Monde se rende au Honduras pour la construction d'une école qui portera le nom des deux sœurs.