Mali: 514 milliards de francs CFA en plus pour la réforme de l’armée

L'armée malienne doit compter sur l'aide internationale pour s'équiper et former ses troupes.
© REUTERS/Joe Penney

Le gouvernement malien vient de décider d'augmenter considérablement la somme mobilisée pour la réforme de l'armée malienne. Une réforme sur les cinq prochaines années. La décision importante au moment où dans le Nord les défis sont nombreux.

Dans le cadre de la réforme de l’armée malienne, 514 milliards de francs CFA supplémentaires seront mobilisés pour les cinq prochaines années. En prenant cette décision, le conseil supérieur de la Défense présidé par le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta, s’est fixé plusieurs objectifs. D’abord l’équipement de l’armée malienne. Celle-ci ne compte que très peu d’hélicoptères et possède un matériel souvent vétuste ou carrément inadapté. Or les menaces sont plus présentes que jamais, surtout dans le nord.

Le Mali est donc obligé de compter sur l’aide internationale, celle des casques bleus de l’ONU par exemple, et surtout sur le dispositif français de l’opération Barkhane. Elle concerne l’équipement militaire, mais également la formation des troupes. Comment par exemple être autonome sur 2 000 km ? Comment faire face à l’ennemi avec courage, sans être obligé d’abandonner ses positions en inventant le concept de « repli stratégique » ? La réforme en cours devrait également apporter les réponses à ces questions.

Reste les conditions de vie et de travail du personnel et du commandement. Un chapitre de la réforme prévoit la construction de logements sociaux et d’établissement d’un plan de carrière.