RCA: «le gouvernement n’a pas été associé» aux pourparlers de Nairobi

Nairobi, la capitale du Kenya.
© AFP PHOTO / SIMON MAINA

En République centrafricaine, une polémique prend de l’ampleur autour de pourparlers organisés, à Nairobi, au Kenya. Modibo Bachir Walidou, ministre de l'Administration du territoire et porte-parole du gouvernement centrafricain est l’Invité d’Afrique soir. Pour lui, il n'est pas question de voir une quelconque initiative au Kenya sans consultation préalable des autorités de Bangui. Il répond aux questions de Laurent Correau.

Différents responsables de l'ex-coalition Seleka ainsi que des chefs anti-balaka ont été invités dans la capitale kényane Nairobi. Des participants assurent avoir croisé l'ancien président Michel Djotodia ou encore son adversaire de 2013, François Bozizé. Le problème, c’est qu’aucune communication officielle n'avait été assurée jusqu'à il y a peu sur le sujet et surtout, les autorités centrafricaines de transition elles-mêmes disent ne pas avoir été associées à la démarche.

Au nom du gouvernement de la République centrafricaine, nous regrettons que ce genre de rencontre ait lieu sans que les autorités légitimes de la RCA aient été associées, de près ou de loin. Nous regrettons qu’il y ait des initiatives comme cela, qui viennent perturber le cours des évènements.
Modibo Bachir Walidou
30-12-2014 - Par Laurent Correau

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.