Détente entre les deux Soudans

Discours politiques et danses traditionnelles pour célébrer le 59ème anniversaire de l'accession du Soudan à l'indépendance, célébration à laquelle a participé le ministre des Affaires étrangères du Soudan du Sud, le 1er janvier 2015.
© REUTERS/Mohamed Nureldin Abdallah

Les relations entre les deux Soudans, en dents de scie depuis l'indépendance du Sud en 2011, ont été marquées ces derniers temps par une nouvelle poussée de fièvre. Pour tenter de faire baisser cette tension, les dirigeants des deux pays ont échangé des propos apaisants à l'occasion, ce jeudi 1er janvier, des cérémonies marquant le 59e anniversaire de l'indépendance du pays, en 1956. Une délégation du Sud, dirigée par le ministre des Affaires étrangères, était venue à Khartoum.

Venu à Khartoum pour le 59e anniversaire de l'indépendance, le ministre sud-soudanais des Affaires étrangères Barnaba Marial Benjamin a rencontré son homologue soudanais, Ali Karti, mais aussi le président Omar el-Béchir. « Ils ont convenu qu'il était préférable pour les deux pays de régler les litiges au plus haut niveau et plus par médias interposés », a indiqué à RFI un porte-parole du Soudan du Sud.

Le ministre a également remis au président Béchir une lettre rédigée par son homologue sudiste, Salva Kiir. « Nous espérons que les inquiétudes et les allégations vont maintenant retomber », précise le porte-parole.

Au cours du mois de décembre, le ministre de la Défense et le directeur des services de sécurité nordistes avaient relancé les tensions avec leurs voisins en accusant une nouvelle fois les sudistes d'abriter et de soutenir des mouvements rebelles.

Juba espère que le nouvel apaisement du discours permettra de faire avancer la mise en œuvre des accords de coopération signés par les deux pays en septembre 2012. Des accords qui portent entre autres sur la frontière, le pétrole ou encore le commerce.

Un drapeau soudanais est déployé sur le pont qui enjambe le Nil à Khartoum pour la fête de l'indépendance. © REUTERS/Mohamed Nureldin Abdallah

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.