Nord du Mali: nouvelles attaques contre les forces de l’ONU

Nouvelles attaques contre la mission de l’ONU au Mali, prise pour cible par des groupes armés dans le nord du pays.
© AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

Plusieurs attaques ont été perpétrées dimanche 4 janvier dans le nord du Mali contre la Minusma, la mission des Nations unies au Mali et l'un de ses sous-traitants. Un camion de l’ONU a ainsi sauté sur un engin explosif et quatre autres camions, appartenant à un sous-traitant de la Minusma, ont été brûlés.

A moins de 200 km au nord de Gao, dans la vallée du Telemsi, quatre camions appartenant à un sous-traitant de la Mission de l’ONU au Mali, la Minusma, ont été interceptés par des hommes armés. Les camions contenaient du matériel appartenant aux Nations unies. Après avoir pris le contrôle du convoi, les assaillants y ont mis le feu. Pas de sapeurs-pompiers dans ce désert, les véhicules ont été fortement endommagés.

Les observateurs sont formels, les islamistes envoient un message clair : les sous-traitants de nos ennemis sont nos ennemis. Au même moment, ils intensifient les embuscades sur le terrain.

Ce dimanche, toujours dans le nord du pays, sur l’axe Ansongo-Menaka, un des véhicules des Casques bleus nigériens a sauté sur un engin explosif commandé à distance, probablement à l’aide d’un téléphone portable. Bilan : six blessés dont trois dans un état grave. Le gouvernement malien a condamné ce qu’il qualifie d’« acte terroriste ».