RDC: Moïse Katumbi a-t-il ou non été exclu du parti présidentiel?

Le gouverneur de la province du Katanga, Moïse Katumbi, est aussi propriétaire du club de foot congolais le Tout Puissant Mazembe.
© AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Y aurait-il de l’eau dans le gaz entre le parti du président congolais, le PPRD, et le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, membre de la même formation présidentielle ? Annonce de l'exclusion de Moïse Katumbi puis, finalement, rétropédalage.

Mercredi, le porte-parole de la majorité présidentielle annonce sans ambiguïté sur la chaîne de télévision privée congolaise Rtvs1 que le gouverneur du Katanga est démis de ses fonctions au sein du parti au pouvoir. « Le PPRD a retiré à Moïse Katumbi, il n’est plus président fédéral du PPRD au Katanga », annonce Sebastien Luzanga Shamandevu à des journalistes.

Mais le lendemain, rétropédalage ? Les cadres du PPRD affirment qu’aucune décision officielle n’a été prise encore. Du côté du gouverneur du Katanga, pas de notification écrite. On continue comme avant, précisent des membres de son entourage.

Une métaphore footballistique qui passe mal

Mais le malaise est palpable. Les défenseurs du gouverneur katangais dénoncent des tentatives de déstabilisation pour pousser Moïse Katumbi à la démission.

A l’origine du contentieux, les propos du gouverneur tenus le 23 décembre : une métaphore footballistique jugée hostile à un maintien au pouvoir du président Joseph Kabila après 2016. Depuis, pas de réaction officielle, mais les piques se multiplient. Entre le président et l’un des ténors de sa majorité, le fossé semble se creuser chaque jour un peu plus.


■ Des responsables se plaignent de menaces

Dans la province du Katanga, les responsables politiques qui ont quitté la majorité, opposés à un nouveau mandat du président Kabila en 2016, dénoncent des menaces et des intimidations.

La pression est très forte au niveau du Katanga.
Jean-Claude Muyambo
09-01-2015 - Par Adrien De Calan