Oscars: Marion Cotillard et «Timbuktu» parmi les nominés

Marion Cotillard dans « Deux jours, une nuit », un film belge des frères Dardenne.
© Christine Plenus / Alamode Film

La cérémonie des Oscars, c’est le 22 février. Ce jeudi 15 janvier, la prestigieuse Académie a dévoilé le nom des candidats. Et dans la course se trouvent le Mauritanien Abderrahmane Sissako avec « Timbuktu » et une Française, Marion Cotillard. Elle concourt pour l’Oscar de la Meilleure Actrice.

Deux jours, une nuit, le film belge des frères Dardenne, vaudra-t-il à Marion Cotillard son deuxième Oscar, après celui reçu en 2008 pour La Môme ? Elle serait alors la seule actrice française à avoir reçu deux fois la célèbre statuette. Pour cela, elle devra bien sûr affronter ses concurrentes directes : Julianne Moore, Reese Witherspoon et Felicity Jones.

Pour le reste, trois films mènent la course : Birdman, d’Alejandro Inarittu, qui aborde les affres d’un ancien acteur déchu tentant sa chance à Broadway, rafle 9 nominations, dont celle du Meilleur film, du Meilleur réalisateur et du Meilleur acteur pour Michael Keaton. 9 nominations aussi pour l’autre grand favori, The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, une comédie loufoque sur fond de Seconde Guerre mondiale. Enfin 8 nominations pour Imitation Game, de Morten Tyldum, sur le mathématicien britannique qui avait découvert le code secret de communication nazi pendant la Seconde Guerre mondiale. Enfin, il ne faut pas oublier le remarquable Foxcatcher de Bennet Miller avec cinq nominations pour les acteurs Steve Carell et Mark Ruffalo, le metteur en scène Bennett Miller, le scénario et les maquillages.

Enfin, parmi les cinq longs métrages qui concourent à l’Oscar du Meilleur film étranger, on saluera la présence de Timbuktu, du Mauritanien Abderrahmane Sissako, qui raconte, sur un mode poétique et militant, l’occupation du nord du Mali par les jihadistes, en 2012.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.