Republier
Mali France ONU

Mali: un calme précaire règne sur Kidal

Des soldats de la Minusma à Kidal.
© AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

Au nord du Mali, si le calme est revenu à Kidal, la tension reste forte après les tirs de la Minusma sur des combattants des groupes armés à Tabankort. La force onusienne, rouage essentiel pour assurer une sécurité minimum, fonctionne depuis au ralenti.

Le camp 2 de la Minusma à Kidal est resté fermé ce jeudi. « Les soldats sont cantonnés à l'intérieur, il n'y a aucune patrouille en ville » indique un commerçant qui ajoute « oui le calme est revenu à Kidal car les chefs coutumiers l'ont demandé, mais la colère gronde dans les concessions ».

Activité zéro également pour le personnel local de la force onusienne « à la demande du chef de bureau, nous restons à la maison jusqu'à nouvel ordre », confirme l'un d'eux. Au niveau de l'aéroport, en parti saccagé lors de la manifestation mercredi matin, les rotations n'ont pas repris « pour des raisons sécuritaires puisque la Minusma n'est plus présente », explique un responsable local qui complète : « les soldats français pourraient assurer cette mission rapidement, c'est très important, car cette piste c'est un lien essentiel avec l'extérieur en ce moment. »

À Bamako, la Minusma ne commente pas cette situation tendue à Kidal, les groupes armés de leur côté refusent toutes discussions avec la force onusienne et indiquent n'être en contact qu'avec l'état major de la force Barkhane.

 → À (RE)LIRE : Mali : manifestation de colère à Kidal

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.