Mauritanie: mutinerie de détenus salafistes à la prison de Nouakchott

(Photo d'illustration). La zone autour de la prison de Nouakchott a été bouclée pendant plusieurs heures, vendredi 23 janvier.
© AFP PHOTO / SEYLLOU

En Mauritanie, une mutinerie a éclaté hier en fin d'après-midi à la prison centrale de Nouakchott. De violents affrontements ont opposé gardes et prisonniers salafistes qui étaient munis d'armes blanches. Au moins trois gardes auraient été blessés selon le bâtonnier, et deux autres ont été pris en otages pendant plusieurs heures. Leur photo a même été diffusée par les salafistes sur les réseaux sociaux.

Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et toute la zone autour de la prison a été bouclée pendant plusieurs heures vendredi. Après des heures de négociations, un accord a finalement été trouvé. Les autorités ont accepté de laisser sortir quatre prisonniers qui avaient déjà terminé de purger leur peine, mais qui n'avaient pas été libérés, à condition qu'ils relâchent les deux otages. C'est ce que raconte Cheikh Ould Hindi, bâtonnier de l'ordre des avocats joint cette nuit à la prison de Nouakchott.

Parmi ces salafistes, certains avaient déjà purgé leur peine depuis un mois et depuis deux semaines ils protestaient contre le fait qu'ils n'étaient toujours pas sortis de prison.
Cheikh Ould Hindi
24-01-2015 - Par Marie-Pierre Olphand