Republier
Centrafrique

RCA: enlèvement du ministre de la Jeunesse et des Sports

Patrouille de casques bleus à Bangui, le 15 octobre 2014.
© AFP/STRINGER

C’est la deuxième fois cette semaine : Bangui, la capitale de la Centrafrique a été à nouveau ce dimanche matin le théâtre d’un enlèvement. En début de semaine un religieux centrafricain et une travailleuse humanitaire française avaient été kidnappés. Ils ont été libérés avant-hier. Et ce matin, alors qu’il revenait du culte, c’est le ministre de la Jeunesse et des Sports, Armel Ningatoloum Sayo, qui a été enlevé par des hommes armés.

L'épouse du ministre de la Jeunesse et des Sports, Nicaise-Danielle Sayo raconte à RFI : « On a terminé le culte vers 9 heures. Et à notre retour, on a été interceptés par une voiture jaune. Et à l ‘intérieur de cette voiture, il y avait quatre hommes armés de Kalachnikov. Ils nous ont coincés et puis ils sont sortis. Ils ont tiré au sol plus de six balles ».

« Le ministre a dit "Mais qu’est-ce que vous voulez ? C’est moi le ministre, quel est votre problème ?". Ils ont dit "Montez". Donc ils l’ont arrêté et ils l’ont mis dans leur taxi. Ils ont fouillé la voiture. Ils sont partis avec le téléphone du ministre, nos sacs à main et le ministre lui-même. Ça s’est passé très vite. C’était aux environs de 9 h 30 ».

A-t-elle reconnu les personnes qui ont enlevé son mari ? « On dit qu’on l’a emmené vers le quartier Boy Rabe et on dit que c’est des Balaka. On dit que c’est le petit frère d'Andilo. Ce sont les jeunes de ce quartier qui ont appelé et qui ont dit qu’ils l’ont vu passer ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.